La couleur des feuilles

Introduction

Beaucoup d'entre nous attendent avec impatience l'automne lorsque les arbres et arbustes revêtent leur feuillage coloré.

Pour quelle raison la nature nous régale-t-elle de toutes ces couleurs ? Pour le plaisir de nos yeux ? Et bien, non ! L'explication est plus rationnelle, essayons de comprendre.

De l'été...

...à l'automne

La chimie des couleurs

Le mécanisme de coloration des feuilles est assez complexe, mais tout s'explique.

Il faut savoir que les feuilles contiennent plusieurs pigments qui leurs donnent la couleur verte, jaune et/ou rouge.

Le vert

Chacun sait que le vert des feuilles provient de la chlorophylle. Celle-ci capte l'énergie de la lumière et la transforme en énergie chimique. C'est en partie grâce à cette chlorophylle que la plante se développe (grandir, fleurir...) et emmagasine des réserves.
Il lui faut de la chaleur et beaucoup de lumière pour être efficace, c'est donc en été que la chlorophylle est la plus active, donc la plus visible. En conséquence les feuilles nous apparaissent vertes en été.

Le jaune

Quant à la couleur jaune, elle pour origine un pigment appelé carotène. Bien que présent dans la feuille en même temps que la chlorophylle, il n'est pas dominant en été ce qui le rend invisible. Avec l'arrivée de l'automne on voit apparaître le jaunissement des feuilles. En effet, le raccourcissement des jours associé à une baisse des températures entraînent la disparition de la chlorophylle. La carotène étant un pigment plus stable, elle n'est pas détruite et les feuilles apparaissent alors jaune.

Couleur automnale du Ginkgo biloba (Arbre aux 40 écus)

Le rouge

Pour finir, essayons de voir d'où vient la couleur rouge des feuilles en automne. Les anthocyanines, issues d'une réaction entre le sucre et certaines protéines contenues dans la sève, donnent la couleur rouge. La chlorophylle disparaissant, l'arbre ne considère plus la feuille comme indispensable. Alors un bouchon liégeux se crée à la base du pétiole, donc la sève circule moins bien. Cela entraîne une accumulation de sucre, c'est alors qu'a lieu la réaction sucre-proteines.
Le résultat de cette réaction induit une augmentation du pourcentage d'anthocyanines : les feuilles apparaissent alors rouges.
A savoir que plus le pH du sol est bas (acide), plus les feuilles seront rouges.

Coloration automnale d'une feuille d'Amélanchier

Le passage du vert au jaune-rouge annonce la chute proche des feuilles et le repos hivernal de la plante.